Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A nous la pige !
  • A nous la pige !
  • : Journaliste multimédia, voici quelques uns de mes articles publiés. Ce press book en ligne me permet de vous présenter mon travail. N'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

Synopsis

Journaliste curieuse et force de proposition, je tiens à votre disposition les synopsis suivants. Rédacteurs en chef, si l'un d'eux pourraient être pertinent pour votre média, n'hésitez pas à me contacter.

 

  • Coton-tige : une pollution tombée dans l'oreille d'un sourd ? - Par Perrine ROUX
  • Ortie, la plante à tout faire - Par Perrine ROUX

Recherche

Droit d'auteur

Attention : La reproduction et l'utilisation des documents textes et photos publiés sur ce site sans l'accord express et écrit des auteurs est strictement interdit. Conformément au droit de la propriété intellectuelle, toute reproduction, utilisation ou diffusion de copies est expressément interdite et sanctionnée pénalement.

À nous la pige !

Bienvenue sur À nous la pige !

 

Je suis journaliste multimédia (print, web et radio).  À nous la pige est mon pressbook en ligne. Vous pourrez y consulter certains de mes articles publiés. Toujours à la recherche de nouveaux sujets et de nouvelles collaborations, j'attends vos propositions et commentaires. Désireuse d'intégrer une rédaction ou un service de communication, je me tiens à votre disposition.

 

N'hésitez pas à me contacter.

Bonne lecture !

Catégories

28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 09:14
Après le street wear, la street dance et la street music, voici le street golf. Comme quoi on peut pratiquer ce sport sans pelouse bien taillée, pantalons à pince repassés, ni voiturette !

La nuit, sur une place ou dans la rue, vous pourriez bien croiser des golfeurs ! (Photo : Lted)
Le street golf, autrement appelé urban golf ou crossgolf, est né dans les années 90 en Allemagne, puis arrivé en France une dizaine d'années plus tard. Certains amateurs de golf étaient frustrés par ce sport, qu'ils jugeaient peu créatif, pas assez sportif et dynamique et surtout trop guindé et engoncé dans des codes aussi bien vestimentaires que réglementaires.
Pour pratiquer leur passion comme ils le souhaitaient, ils sont descendus dans les rues et ont créé leurs propres règles. Une corbeille devient un objectif à atteindre en seulement trois coups en partant du trottoir d'en face à l'autre bout de la rue, la balle doit rouler le long d'un muret sans en tomber, ou pourquoi pas monter des escaliers, passer entre des arbres...
Il suffit de laisser parler son imagination, car dans ce sport les seules règles qui existent sont celles que l'on crée. À une nuance près : la sécurité. Se faire plaisir en pratiquant le golf au cœur de sa ville passe forcement par le respect de l'intégrité du mobilier urbain et bien entendu par la sécurité des concitoyens. On n'envoie donc pas sa balle n'importe où le plus fort possible, tout est affaire de précision et de concentration. Le tout dans une joyeuse ambiance conviviale et décontractée ouverte à tous. Le street golf n'est pas réservé à quelques initiés ! Débutants ou joueurs confirmés, tout le monde peut se lancer. Pour commencer le mieux étant de se tourner vers le crew de street golfeurs le plus proche de chez soi, comme Urbangolfeurs ou 19ème trou.

Adieu mocassins et balles dures...
Quand on veut faire du street golf, il faut commencer par s'équiper. Le dress-code tout d'abord. Et bien il n'y en a pas ! Baskets, casquettes, jeans ou treillis, tee-shirts imprimés, pulls à capuches, c'est vous qui voyez ! Côté matériel, on optera pour un "fer" n° 5 à n° 9. Il n'est nul besoin d'avoir un "bois"dans son sac à dos pour ce genre de parcours. Sachant qu'un "bois" est un club puissant qui permet de couvrir de grandes distances, alors que les "fers" sont utilisés partout et leur numéro détermine la longueur à parcourir.
Bien entendu, on n'utilise pas de balles ordinaires en ville, au risque de briser des vitrines de magasins, des rétroviseurs, des fenêtres, ou bien des nez ! Il faut investir dans des semi-rigides qui apporteront quasiment les mêmes performances que les classiques, en ayant l'avantage d'être beaucoup plus sures.
Le matériel est bien en main, il ne reste plus qu'à trouver une rue adaptée aux règles que l'on vient de créer, et de s'adonner à son sport préféré tout en admirant sa ville.
Perrine ROUX. (www.lepetitjournal.com) vendredi 3 octobre 2008

Pour en savoir plus
Le site d'Urbangolf
Le site de 19ème trou

Partager cet article

Repost 0
Published by Perrine ROUX - dans Voyage-Loisir
commenter cet article

commentaires