Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A nous la pige !
  • A nous la pige !
  • : Journaliste multimédia, voici quelques uns de mes articles publiés. Ce press book en ligne me permet de vous présenter mon travail. N'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

Synopsis

Journaliste curieuse et force de proposition, je tiens à votre disposition les synopsis suivants. Rédacteurs en chef, si l'un d'eux pourraient être pertinent pour votre média, n'hésitez pas à me contacter.

 

  • Coton-tige : une pollution tombée dans l'oreille d'un sourd ? - Par Perrine ROUX
  • Ortie, la plante à tout faire - Par Perrine ROUX

Recherche

Droit d'auteur

Attention : La reproduction et l'utilisation des documents textes et photos publiés sur ce site sans l'accord express et écrit des auteurs est strictement interdit. Conformément au droit de la propriété intellectuelle, toute reproduction, utilisation ou diffusion de copies est expressément interdite et sanctionnée pénalement.

À nous la pige !

Bienvenue sur À nous la pige !

 

Je suis journaliste multimédia (print, web et radio).  À nous la pige est mon pressbook en ligne. Vous pourrez y consulter certains de mes articles publiés. Toujours à la recherche de nouveaux sujets et de nouvelles collaborations, j'attends vos propositions et commentaires. Désireuse d'intégrer une rédaction ou un service de communication, je me tiens à votre disposition.

 

N'hésitez pas à me contacter.

Bonne lecture !

Catégories

14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 11:11

Waking sleepy beauty (réveiller la Belle au bois dormant) est un documentaire exceptionnel sur une des périodes sombres des célèbres studios d'animations Disney. Réalisé par Don Han, l'une des petites mains de l'animation à l'époque et aujourd'hui producteur renommé de films d'animation, ce documentaire est une incursion passionnante dans les studios de la Souris

Présenté pour la première fois en 2009 au festival international du film de Toronto, Waking Sleppy Beauty, sort sur certains écrans français le 6 octobre 2010. Le documentaire débute en 1984, devant les studios d'animation Disney, à une époque où l'animation était devenue le parent pauvre de la firme à la Souris. Nous sommes alors bien loin des succès interplanétaires tels que la Belle et la Bête, le Roi Lion, Aladin ou la Petite Sirène, mais ce documentaire nous fait découvrir de l'intérieur toute la période durant laquelle hommes et femmes passionnés vont travailler avec acharnement et talent pour réveiller la Belle au bois dormant.


L'histoire de Disney vue de l'intérieur
Les images sont parfois jaunies, tremblantes ou floues, et pour cause, ce sont deux des animateurs de l'époque (John Lasseter et Joe Ranft) qui ont tourné ces images entre 1984 et 1994. On y découvre l'équipe, dont de nombreux noms sont aujourd'hui très connus dans le monde de l'animation, tels que Don Han, Peter Schneider, Tim burton, Ron Clements, John Lasseter... Au-delà de l'image de jeunes animateurs passionnés et motivés par le travail de leur rêve chez Disney, le documentaire présente une toute autre réalité. Celle d'une animation totalement délaissée par la firme, de films d'animations ne rencontrant pas le public et du déclin dans les années 80 de cette branche de Disney au profit des films classiques, des parcs d'attraction et des produits dérivés. Pour que l'animation made in Disney retrouve ses lettres de noblesses, aussi bien côté public que qualitatif, une poignée d'hommes (et de femmes bien qu'elles ne soient malheureusement pas montrées dans ce documentaire) aussi bien animateurs que directeurs, musiciens et créatifs, a travaillé pour créer les chefs d'œuvres qui ont permis aux dessins animés de revenir au devant de la scène : la Belle et la Bête, le Roi Lion et la Petite Sirène.

Mais tout ne s'est pas fait en douceur comme nous le montre Waking Sleepy Beauty. Guerres d'égos, conflits, priorité marketing sur la créativité artistique, bataille pour faire primer la qualité propre à Disney... L'une des bonnes surprises de ce documentaire est son objectivité. Les défauts de chacun, notamment l'égo des têtes pensantes, les moments de doutes et de fatigue, les nuits blanches... tout semble être montré à l'écran. Bien entendu, la touche Disney est toujours présente embellissant légèrement le tableau. Pour autant, le résultat est un documentaire passionnant, adulte, montrant toute la complexité de faire rimer gestion d'une grande société et créativité artistique, grâce auquel le spectateur en apprend beaucoup sur les coulisses de Disney, l'une des multinationales les plus connues du grand public.
Perrine ROUX (www.lepetitjournal.com) lundi 11 octobre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Perrine ROUX - dans Culture
commenter cet article

commentaires