Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A nous la pige !
  • A nous la pige !
  • : Journaliste multimédia, voici quelques uns de mes articles publiés. Ce press book en ligne me permet de vous présenter mon travail. N'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

Synopsis

Journaliste curieuse et force de proposition, je tiens à votre disposition les synopsis suivants. Rédacteurs en chef, si l'un d'eux pourraient être pertinent pour votre média, n'hésitez pas à me contacter.

 

  • Coton-tige : une pollution tombée dans l'oreille d'un sourd ? - Par Perrine ROUX
  • Ortie, la plante à tout faire - Par Perrine ROUX

Recherche

Droit d'auteur

Attention : La reproduction et l'utilisation des documents textes et photos publiés sur ce site sans l'accord express et écrit des auteurs est strictement interdit. Conformément au droit de la propriété intellectuelle, toute reproduction, utilisation ou diffusion de copies est expressément interdite et sanctionnée pénalement.

À nous la pige !

Bienvenue sur À nous la pige !

 

Je suis journaliste multimédia (print, web et radio).  À nous la pige est mon pressbook en ligne. Vous pourrez y consulter certains de mes articles publiés. Toujours à la recherche de nouveaux sujets et de nouvelles collaborations, j'attends vos propositions et commentaires. Désireuse d'intégrer une rédaction ou un service de communication, je me tiens à votre disposition.

 

N'hésitez pas à me contacter.

Bonne lecture !

Catégories

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 14:50

Faire garder ses enfants, boucler son budget, pallier l'absence de père... De nombreuses mères se chargent seules de tout. Des aides spécifiques existent pour les soutenir.

 

 

asso.JPGFinancièrement, ce n'est pas simple de joindre les deux bouts lorsqu'un seul revenu fait vivre une famille et, encore moins lorsqu’on se trouve sans emploi. Allocations familiales, prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE), complément de libre choix d'activité (CLCA) sont parmi les aides auxquelles vous pouvez prétendre. À cela s'ajoute un dispositif spécifique à destination des foyers monoparentaux, c'est-à-dire comprenant un parent isolé et un ou plusieurs enfants. Avec 1,76 millions de familles dans ce cas, parmi lesquelles 86 % de mères (source Insee), la France connaît l'un des chiffres les plus élevés d'Europe.

 

Au revoir l'API, bonjour le RSA

Si encore jusqu'en juin dernier, vous pouviez prétendre à l'allocation de parent isolé (API), apparue en 1976, la situation a changé avec l'entrée en vigueur du RSA (revenu de solidarité active). C'est désormais l'aide mise en place par l'ancien Haut-commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsch, qu'il faut solliciter auprès de votre caisse d'allocations familiales (CAF). Pour y prétendre, vos ressources – qui incluent vos prestations familiales – ne doivent pas dépasser un certain montant. L'un des avantages par rapport à l'API : le versement du RSA n'est pas limité dans le temps. Vous pourrez donc en bénéficier tant que votre situation ne change pas et cela, en conservant le même montant.

 

L'allocation de soutien familial

Si votre enfant est orphelin de son père ou si celui-ci ne l'a pas reconnu, vous avez droit "automatiquement" à l'allocation de soutien familial (ASF), une prestation mensuelle, anciennement appelée "allocation d'orphelin". Touchée par 724 704 foyers (source Cnaf), son montant est de 87,14 euros par mois pour l'enfant privé de l'aide d'un seul parent, 116,18 euros s'il s'agit des deux. Le niveau de vos ressources ne rentrent pas, ici, en ligne de compte. Dans le cas d'une absence de participation à l'entretien de l'enfant depuis au moins deux mois consécutifs (chômage du parent, refus de payer la pension alimentaire...), l'ASF vous sera alors accordée de manière provisoire.

 

Pour la garde des enfants, l'AGEPI

Vous venez de retrouver un emploi ? Le casse-tête concernant le mode de garde de votre progéniture va vite arriver. Que vous optiez pour les modes d'accueil collectif ou une assistante maternelle, il s'agit d'un coût financier qui pèse lourd sur le budget d'un foyer monoparental. C'est pourquoi Pôle Emploi, dans le cadre du projet personnalisé d'accès à l'emploi, a mis en place l'Aide à la garde d'enfant pour parents isolés (AGEPI) dont le montant s'échelonne de 170 à 520 euros. Son objectif : aider un parent isolé à faire garder ses enfants de moins de 10 ans lorsqu'il retrouve un emploi d'au moins deux mois à temps plein ou partiel, en contrat à durée déterminée ou indéterminée. De quoi faciliter la reprise d'une activité professionnelle pour nombre de mères !

(...) 

 

Sahra SAOUDI

Retrouvez le reste de l'article sur Maviepro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Sahra SAOUDI - dans Droit
commenter cet article

commentaires