Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A nous la pige !
  • A nous la pige !
  • : Journaliste multimédia, voici quelques uns de mes articles publiés. Ce press book en ligne me permet de vous présenter mon travail. N'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

Synopsis

Journaliste curieuse et force de proposition, je tiens à votre disposition les synopsis suivants. Rédacteurs en chef, si l'un d'eux pourraient être pertinent pour votre média, n'hésitez pas à me contacter.

 

  • Coton-tige : une pollution tombée dans l'oreille d'un sourd ? - Par Perrine ROUX
  • Ortie, la plante à tout faire - Par Perrine ROUX

Recherche

Droit d'auteur

Attention : La reproduction et l'utilisation des documents textes et photos publiés sur ce site sans l'accord express et écrit des auteurs est strictement interdit. Conformément au droit de la propriété intellectuelle, toute reproduction, utilisation ou diffusion de copies est expressément interdite et sanctionnée pénalement.

À nous la pige !

Bienvenue sur À nous la pige !

 

Je suis journaliste multimédia (print, web et radio).  À nous la pige est mon pressbook en ligne. Vous pourrez y consulter certains de mes articles publiés. Toujours à la recherche de nouveaux sujets et de nouvelles collaborations, j'attends vos propositions et commentaires. Désireuse d'intégrer une rédaction ou un service de communication, je me tiens à votre disposition.

 

N'hésitez pas à me contacter.

Bonne lecture !

Catégories

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 08:00

Pour lutter contre les discriminations à l'embauche et promouvoir la diversité, des cabinets de recrutement ont décidé de prendre les choses en main.

 

Lorsque l'on est une femme, une personne issue d'une minorité visible ou handicapée, ou encore un habitant d'un quartier difficile, trouver un emploi en adéquation avec ses qualifications n'est pas toujours une affaire aisée. À compétences égales, l’âge, le sexe, l’origine ethnique... empêchent nombre de candidats de décrocher - ne serait-ce – qu’un simple entretien. C'est donc tout naturellement que des cabinets en recrutement se sont penchés sur cette problématique.

Un créneau porteur

Le syndicat du conseil en recrutement Syntec a ainsi adopté la Charte de la diversité dans l'entreprise pour témoigner son engagement. Celle-ci prône le pluralisme et la diversité au travers des recrutements afin de refléter au mieux la société française. Certains cabinets ont même choisi d'aller plus loin en se positionnant clairement sur le créneau des publics de la diversité, comme l'AFIP, Proveqtüs, Alain Gavand Consultants, Opteaman, Diversity Conseil ou encore Défi RH. Entre mission de service public et filon bien senti, les structures se sont multipliées ces dernières années. Certaines se sont aussi regroupées en association comme A compétence égale. Leur idée est d'accompagner les entreprises sur les nouvelles tendances en ressources humaines tout en surfant sur un mouvement porteur. C'est ainsi le cas de l'association Mozaïk RH, créée en 2007, qui mise sur le recrutement de jeunes talents dans les quartiers populaires. « Nous voulons renvoyer une autre image de la banlieue, montrer qu'il y a des personnes qui veulent s'en sortir et qui sont qualifiées », explique Saïd Hammouche, son fondateur et directeur général. Plus de 250 candidats sont ainsi placés en entreprise chaque année, dont 55% de femmes.

 

Un programme spécial Femmes

Avec PasserElles, Mozaïk RH a décidé de mettre en place un programme visant spécialement  les femmes diplômées issues des quartiers. Coaching, mise en relation avec des entreprises partenaires, accompagnement... 30 femmes âgées de 22 à 28 ans profiteront prochainement de l’initiative. «Nous avons senti que les jeunes femmes étaient en demande », analyse Noémie Grignon, chargée de mission au sein de l'association. Leurs profils sont assez différents : un bac +3 en droit pour certaines, un bac +5 en marketing pour d'autres. Mais, leur point commun est qu'elles sont toutes en début de carrière. « Cela permet d'influencer au mieux les trajectoires professionnelles », ajoute Noémie Grignon. Si le programme s'avère concluant, il pourrait être réitéré l'an prochain et intégrer plus de 200 jeunes femmes.

 

(...)

 

Sahra SAOUDI

Retrouvez le reste de l'article sur MaViePro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Sahra Saoudi - dans Société
commenter cet article

commentaires