Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A nous la pige !
  • A nous la pige !
  • : Journaliste multimédia, voici quelques uns de mes articles publiés. Ce press book en ligne me permet de vous présenter mon travail. N'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

Synopsis

Journaliste curieuse et force de proposition, je tiens à votre disposition les synopsis suivants. Rédacteurs en chef, si l'un d'eux pourraient être pertinent pour votre média, n'hésitez pas à me contacter.

 

  • Coton-tige : une pollution tombée dans l'oreille d'un sourd ? - Par Perrine ROUX
  • Ortie, la plante à tout faire - Par Perrine ROUX

Recherche

Droit d'auteur

Attention : La reproduction et l'utilisation des documents textes et photos publiés sur ce site sans l'accord express et écrit des auteurs est strictement interdit. Conformément au droit de la propriété intellectuelle, toute reproduction, utilisation ou diffusion de copies est expressément interdite et sanctionnée pénalement.

À nous la pige !

Bienvenue sur À nous la pige !

 

Je suis journaliste multimédia (print, web et radio).  À nous la pige est mon pressbook en ligne. Vous pourrez y consulter certains de mes articles publiés. Toujours à la recherche de nouveaux sujets et de nouvelles collaborations, j'attends vos propositions et commentaires. Désireuse d'intégrer une rédaction ou un service de communication, je me tiens à votre disposition.

 

N'hésitez pas à me contacter.

Bonne lecture !

Catégories

23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 11:11

Signe de professionnalisme, lieu privilégié pour le thérapeute et le patient, source de stabilité et de développement de la clientèle pour le praticien, le cabinet revêt donc une importance capitale. Mais comment passer le cap et s'installer ? Pour ouvrir votre cabinet, vous avez trois options : louer, acheter ou l'implanter à domicile.

 

Acheter son cabinet

 

Quand on se lance dans une activité comme celle de thérapeute, on souhaite bien évidemment la pratiquer durant de nombreuses années, plusieurs dizaines pour le moins. Dans cette optique, mieux vaut donc s'installer tôt et durablement. L'achat d'un cabinet s'impose donc alors comme la solution la plus cohérente. Bien entendu, l'achat d'un cabinet présente de multiples avantages. Cela vous permet de vous installer de manière pérenne, dans un lieu que vous aurez choisi et aménagé. En effet, ce lieu vous appartenant, vous pouvez y faire les travaux que vous souhaitez. Vous pourrez ainsi par exemple abattre un ou plusieurs murs pour créer une salle de consultation plus vaste, ou au contraire monter une cloison, pour aménager une salle d'attente ou un espace de détente, ou encore un lieu réservé aux patients pour se changer... L'achat permet bien d'éviter les contraintes liées à la location. Ainsi, vous n'aurez pas de loyer à payer chaque mois, ni d'éventuels problèmes avec un propriétaire-bailleur.

 

Être propriétaire apporte aussi une certaine sécurité, puisqu'en cas de coup dur, vous pouvez le revendre afin d'obtenir un apport financier en urgence. Acheter son cabinet c'est aussi un investissement pour l'avenir, puisqu'une fois à la retraite, il pourra être la source d'un complément financier bienvenu, soit par des loyers, soit par la revente. Enfin, ce cabinet entre dans votre patrimoine et pourra donc être transmis à vos enfants.

 

Mais le budget que représente l'achat d'un cabinet est le point sensible de cet investissement, qu'il faut réfléchir sérieusement. Il est vrai que vous pouvez budgéter précisément cette somme sur du long terme, en connaissant le montant de vos mensualités de remboursement. En effet, le budget à calculer doit prendre en compte non seulement le prix d'achat du cabinet, mais aussi le montant réel du crédit en ne vous basant pas uniquement sur les mensualités, ainsi que les frais annexes : honoraires et frais de notaire, droits d'enregistrement, éventuels travaux... En règle générale, les experts conseillent que l'endettement ne dépasse pas 30 % des revenus. Afin de réduire ou de couvrir vos mensualités, vous pouvez louer une partie non utilisée de votre cabinet à un autre thérapeute.

 

Extrait de l'article publié dans Profession thérapeute de juin 2012, par Perrine Roux photo CV

Partager cet article

Repost 0
Published by Perrine Roux - dans Droit
commenter cet article

commentaires

plus de précision 14/08/2014 15:58


je pense qu'acheter est bien la meilleur solution surtout que ça peut constituer un revenu supplémentaire plus tard