Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A nous la pige !
  • A nous la pige !
  • : Journaliste multimédia, voici quelques uns de mes articles publiés. Ce press book en ligne me permet de vous présenter mon travail. N'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

Synopsis

Journaliste curieuse et force de proposition, je tiens à votre disposition les synopsis suivants. Rédacteurs en chef, si l'un d'eux pourraient être pertinent pour votre média, n'hésitez pas à me contacter.

 

  • Coton-tige : une pollution tombée dans l'oreille d'un sourd ? - Par Perrine ROUX
  • Ortie, la plante à tout faire - Par Perrine ROUX

Recherche

Droit d'auteur

Attention : La reproduction et l'utilisation des documents textes et photos publiés sur ce site sans l'accord express et écrit des auteurs est strictement interdit. Conformément au droit de la propriété intellectuelle, toute reproduction, utilisation ou diffusion de copies est expressément interdite et sanctionnée pénalement.

À nous la pige !

Bienvenue sur À nous la pige !

 

Je suis journaliste multimédia (print, web et radio).  À nous la pige est mon pressbook en ligne. Vous pourrez y consulter certains de mes articles publiés. Toujours à la recherche de nouveaux sujets et de nouvelles collaborations, j'attends vos propositions et commentaires. Désireuse d'intégrer une rédaction ou un service de communication, je me tiens à votre disposition.

 

N'hésitez pas à me contacter.

Bonne lecture !

Catégories

30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 11:18

À l'heure où la réduction des déchets et le retour au naturel viennent au devant de la scène, il est temps pour de passer aux choses sérieuses et de faire un geste de plus pour la nature en créant un compost. Jean-Jacques Fasquel, maître composteur, nous guide dans cette aventure.

 

Qu'est-ce qu'un compost ?

 

Le compost est une dégradation maîtrisée de la matière organique. Vous pouvez l'installer à proximité du lieu de production de ces déchets, ou créer un compost collectif pour les habitants d'un immeuble, d'un quartier...

 

Pourquoi avoir un compost chez soi ?

 

Tout d'abord, c'est une ineptie de collecter des déchets plein d'eau. Ils sont durs à brûler et polluent lors de l'incinération en dégageant des dioxines. D'autre part, le compost est une démarche citoyenne : je produis des déchets, à moi d'essayer de les traiter. Mais l'histoire que j'aime le plus raconter, c'est que ce que nous considérons comme des déchets, est en réalité une ressource. C'est un engrais gratuit.

 

Existe-t-il plusieurs types de compost ?

 

Il existe deux types de compost. Le classique, qui est en contact avec la terre dans le jardin. Il est aussi possible de faire un compost à l'intérieur, grâce au second type : le lombricompost. Il s'agit d'un compost hors-sol, dans lequel on ajoute des vers pour qu'ils digèrent les déchets.

 

Comment fabriquer un compost chez soi ?

 

Tout d'abord, commencez par acheter un bac adapté soit au lombricompostage, si vous le faites en intérieur, soit au compost classique si vous le faites dans le jardin. À l'extérieur, vous pouvez aussi le faire simplement en tas. L'idée c'est de faire une sorte de lasagne de déchets. Il faut alterner déchets bruns durs et secs, à savoir les brindilles, les feuilles ou le carton non imprimé, et déchets verts mous et durs, comme les épluchures ou le gazon tondu. Attention, ce dernier déchet est mettre dans le compost avec modération, car il produit une odeur d'ammoniac. L'objectif, c'est d'atteindre un équilibre entre matières carbonées et azotées. Ensuite, il faut s'occuper du compost, car c'est quelque chose de vivant. Si vous le considéré comme une poubelle, ça ne fonctionnera pas. Il y aura donc déséquilibre et donc problème, comme des mouches ou des mauvaises odeurs. Aérez-le régulièrement avec une fourche ou une griffe à main, arroser-le un peu et couvrez-le. Si vous avez opté pour le tas, mettez une bâche par dessus.

 

Peut-on mettre tous les types de déchets organiques dans un compost ?

Dans l'absolu, tout ce qui est d'origine du vivant se composte. Mais la règle à suivre, c'est la mesure. Vous pouvez donc tout mettre mais avec parcimonie. Par exemple, si vous ne mettez que des agrumes, l'environnement va être trop acide et ça ne va pas fonctionner. Vous pouvez même mettre de la viande ou du poisson, mais attention, ça peut attirer les rongeurs et provoquer de mauvaises odeurs, mieux vaut donc l'enterrer un peu.

 

Où se renseigner ?

Compost'ory

Guide du compost de l'Ademe

 

Publié dans Quintonic, par Perrine Rouxphoto CV

Partager cet article

Repost 0
Published by Perrine Roux - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires