Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : A nous la pige !
  • A nous la pige !
  • : Journaliste multimédia, voici quelques uns de mes articles publiés. Ce press book en ligne me permet de vous présenter mon travail. N'hésitez pas à me contacter.
  • Contact

Synopsis

Journaliste curieuse et force de proposition, je tiens à votre disposition les synopsis suivants. Rédacteurs en chef, si l'un d'eux pourraient être pertinent pour votre média, n'hésitez pas à me contacter.

 

  • Coton-tige : une pollution tombée dans l'oreille d'un sourd ? - Par Perrine ROUX
  • Ortie, la plante à tout faire - Par Perrine ROUX

Recherche

Droit d'auteur

Attention : La reproduction et l'utilisation des documents textes et photos publiés sur ce site sans l'accord express et écrit des auteurs est strictement interdit. Conformément au droit de la propriété intellectuelle, toute reproduction, utilisation ou diffusion de copies est expressément interdite et sanctionnée pénalement.

À nous la pige !

Bienvenue sur À nous la pige !

 

Je suis journaliste multimédia (print, web et radio).  À nous la pige est mon pressbook en ligne. Vous pourrez y consulter certains de mes articles publiés. Toujours à la recherche de nouveaux sujets et de nouvelles collaborations, j'attends vos propositions et commentaires. Désireuse d'intégrer une rédaction ou un service de communication, je me tiens à votre disposition.

 

N'hésitez pas à me contacter.

Bonne lecture !

Catégories

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 09:21

En France, la facilité d'accès à l'eau potable nous fait prendre de mauvaises habitudes qui conduisent à gaspiller cette ressource si rare. Pourtant, quelques gestes simples appliqués au quotidien aideraient à préserver le précieux liquide.

 

Photo : Perrine ROUX

L'eau potable se fait de plus en plus rare, c'est une certitude. En France, nous ne ressentons pas cette pénurie, pour autant toutes les études montrent qu'elle tend à s'aggraver au fil des ans. Il est vrai que la Planète est couverte d'eau à 72 %, mais seulement 3 % est douce et 1 à 0,3 % consommable. En outre, l'UNESCO estime que les réserves d'eau par habitants seront deux fois moins importantes en 2025 que ce qu'elles l'étaient en 1950 (16 800 m³ par personne et par an) en Europe et aux Etats-Unis, quatre fois moins en Asie et en Amérique Latine. Les prévisions les plus pessimistes concernant l'Afrique et le Moyen-Orient, avec une division par huit des réserves.


Dans l'Hexagone, une famille de quatre personnes consomme en moyenne 410 litres d'eau par jour. Il faut savoir que seul 1 % est destiné à se désaltérer. Le reste se divise entre le ménage, la lessive, la vaisselle, la cuisine, et principalement les sanitaires (20 %) et la douche et le bain (environ 40 %). Il paraît donc évident qu'une grande partie de cette consommation part est loin d'être indispensable et part directement dans les tuyaux. Voici comment renverser la vapeur et voir sa facture diminuer sensiblement (jusqu'à 400 € pour une famille de quatre personnes très écolo)


Changer le quotidien

Voici quelques exemples de petits gestes pour économiser l'eau : Messieurs, quand vous vous rasez, remplissez le fond du lavabo pour rincer votre rasoir plutôt que de laisser couler l'eau. En effet, laisser le robinet ouvert, même pour un simple filet d'eau, entraîne le gaspillage de 18 litres en seulement trois minutes. Idem pour le brossage de dents. En investissant dans un verre que l'on remplit pour se rincer la bouche plutôt, on économise 0, 5 litre. Bien entendu, la douche (60 à 80 litres) est plus économe que le bain (150 à 200 litres). De plus, il n'est nul besoin de se savonner sous le jet d'eau. 25 à 30 litres peuvent être économisés avec ce simple geste sous la douche.


Pour être encore plus écolo, on peut installer une bassine qui recueillera l'eau que l'on laisse généralement s'écouler en attendant d'atteindre la bonne température. Elle pourra ensuite être utilisée pour arroser les plantes, faire une lessive à la main... On peut aussi installer un robinet thermostatique qui évite de tâtonner durant de longue minutes à la recherche de la bonne température. Autres équipements économes, le pommeau de douche qui réduit le débit, et l'aérateur à placer sur tous les robinets. Ce dernier permet, pour environ un investissement d'environ 10 €, de réduire le débit (5 à 8 litres par minute au lieu de 12), tout en faisant mousser l'eau, évitant ainsi la sensation de manque.

Dans la cuisine, les fruits et légumes peuvent être lavés dans une bassine, l'eau ainsi recueillie servira à arroser les plantes. Les appareils électroménagers (lave-vaisselle, lave-linge) sont de catégorie A, c'est-à-dire peu gourmands en énergie et en eau.


Un robinet qui goutte ou qui est ouvert sans raison doit être fermé sur le champs. Pour ceux qui n'arriveraient pas à intégrer ce geste en tant que réflexe quotidien, il existe une solution : le robinet équipé d'une cellule optique. Ainsi, l'eau ne coulera que lorsque l'on passera les mains devant. Pour finir, la moindre fuite d'eau sera réparer séance tenante.

Simples, peu coûteux, écologiques et économiques, ces petits gestes vous feront vite voir la vie en bleue.

 

Perrine ROUX dans Ekilafrica n°2

Partager cet article

Repost 0
Published by Perrine ROUX - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

literature review 17/09/2009 10:56

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!! ___________________iterature review